Diane Tremblay spiritual art symbolism pictures gallery - Click here to see my pictures of symbolism Spiritual art, artist paintings pictures of surrealism art works style

Diane TremblayDiane TremblayDiane Tremblay

INFORMATIONS

Diane Tremblay - Informations generales

Nee en 1957 a Chicoutimi, Quebec, Canada.
Diplomee de l’U.Q.A.C. Enseignement Arts-Plastiques.
Depuis 1982, enseigne les arts - plastiques à l'école privée E.S.M.C, Iberville, St-Jean-Sur-Richelieu, Quebec, Canada.

Expositions-solo:

2014: 18 June to the 18 jully "Resto ViVA", Saint-Jean-sur-Richelieu, Québec,Canada.
2011: "Salon Rouge" Bibliotheque Municipale, Saint-Jean-sur-Richelieu, Québec,Canada.
2008-2009:Wellington Gallery, Aurora ( Toronto ), Ontario, Canada
2006: Bibliothèque municipale, St-Jean-Sur-Richelieu, Quebec
2005: Le Commensale, Longueil, Quebec
2004: Complexe St-Laurent, Laprairie, Quebec
2003: Le Théâtre de Grand-Pré, L'Acadie, Quebec
2003: Locaux de la Coop de solidarite Artistique, St-Jean, Quebec
2001: Centre communautaire de la Côte-des-Neiges, Montréal, Quebec
2000: Maison Louis-Hippolyte Lafontaine, Boucherville, Quebec
2000: Centre des Arts et de la Culture de Chicoutimi, Quebec
1999: Bibliothèque municipale de St-Luc, Quebec

Expositions de groupe:

2012: Symposium d,art du Haut Richelieu. Quebec, Canada
2012: Expo Les Grands-Formats , Chez Galerie Art(o)." - St-Jean-Sur-Richelieu, Quebec, Canada
2012: "Rendez-vous DES ARTS" - St-Jean-Sur-Richelieu, Quebec, Canada
2010: Expo "A la maniere de... " des membres de Art[O], Saint-Jean-sur-Richelieu, Que'bec, Canada
2010: Festival international des Mongolfieres, St-Jean-Sur-Richelieu, Quebec, Canada
2004: "Rencontre des Arts", St-Jean-Sur-Richelieu, Quebec, Canada
2004: Expo des membres de Art[O], Saint-Jean-sur-Richelieu, Que'bec, Canada
2004: #9 Symposium d'Art du Haut Richelieu, Quebec, Canada
2004: Expo Rouge comme... Galerie Art [O], St--Jean, Quebec.
2003: Expo concours de La Prairie, Quebec.
2003: Château Dufresne Montréal,Quebec.
2003: SYMPOSIUM D'ARTS du Haut Richelieu, Iberville,Quebec.
2002: Chateau des Ducs de Duras, Aquitaine, France.
2002: Expo des membres Coop de solidarite Artistique, St-Jean-Sur-Richelieu, Quebec
2002: Symposium de peinture "Defi couleurs", Brossard
2002: Expo-Concours, Centre d'arts visuels de St-Hubert
2002: La Feria Picturale du Quebec , Ste-Agathe-des-Monts.
2002: Art sans Frontieres ( USA-Canada ) Pavillon Arts en mouvement, St-Jean-Sur-Richelieu
2001: Gallery North Country Cultural Center for the Art, Plattsburg, U.S.A
2001: Gallery Council of the arts for Clinton County, U.S.A
2001: Symposium FestivArt de Frelighsburg. U.S.A
2001: Salon International des Bx-Arts de Montreal
2000: Marché Bonsecours, Montréal.
2000: Galerie Z, rue Notre-Dame ouest, Montréal.
1998 a 2004: Centre d' Art la Maison sous les arbres, Iberville

Expériences et événements artistiques:

2017: Membre du comité artistique chez Art[O]: programmation des expositions et choix des exposants.
2017: Oeuvre “Gaya” choisie comme couverture du livre : “Once upon a dream : A child’s tale of magic” de Joseph Fuller.
2014: Mentor pour l’événement “Plumes et Pinceaux”, Festival International des Mongolfières, des Montgolfières avec M. Jean Rioux. Député fédéral.
2016: Mentor pour l’événement “Plumes et Pinceaux”, Festival des Montgolfières avec Mme Patricia Poissant, présidente du festival. L'oeuvre s’est méritée le prix "Coup de Coeur "du public.
2016: Murale de Noël en bois pour Boutique Portic, rue Bishop, Montréal. Conseillère artistique et artiste créatrice avec M.Patrick Monast, artiste et Directeur du projet
2016: Sculptures sur neige: fête du 350ème de St-Jean-sur-Richelieu.Artistic Advisor and Creative Artist with Mr. Patrick Monast, Artist and Project Director
2014: Création d'une scuplture en aluminium soulignant le 125ème anniversaire de l’arrivée des Frères Maristes au Canada.
2004: Rencontre des arts , Premiere mention du jury ( special mention )
2003: Membre du jury (sculptures) Expo concours de La Prairie
2003: Oeuvre choisie pour les cartes de voeux de M. Claude Bachand, Député fédéral de St-Jean.
2002: Membre du C.A. de la Cooperative de Solidarite Artistique et Culturelle Haut-Richelieu.
2002: Membre du Cercle des Artistes Peintres et Sculpteurs du Quebec
2002: Medaille d'or; Salon International des Bx-Arts de Montreal.
2002 et 2003 Agenda Plumes et Pinceaux
2002: Page couverture de la revue californienne "Psychic"
2001 et 2002: Guide de Roussan
2001: Oeuvre choisie pour illustrer l'album "THE DRAGON" du chanteur americain Dan de Grado.
2001: Animation d'un atelier "Artistes en direct" lors des Journées de la Culture du Québec en septembre.
1998: Trophée "Moisson du Frère Jérôme"
1994: Page couverture, "Ma belle histoire d'adoption" Anne Leith,
1986: Oeuvre choisie pour illustrer l'album "Dubois" du chanteur Claude Dubois,
Couverture-Media: C.B.J. Radio Canada, Progres-Dimanche, Canada Francais
Oeuvres faisant partie de nombreuses collections privees .( Canada, Etats- Unis, Hollande, France, Israel ).

Demarche artistique

C'est vers la fin des annees 90 et apres avoir enseigne les arts plastiques au secondaire depuis plus de 16 ans, qu'une soif de produire s'est manifestee.
Pendant toutes ces annees, j'avais accumule de multiples experiences, cultive une certaine maturite et decouvert un univers pictural a explorer et a reveler.
Meme si je n'aime pas beaucoup donner des etiquettes, mon style est plutot symbolique, spirituel et surrealiste.
Ce que je cherche a exprimer sur mes toiles, ce sont des emotions, des etats d'ame.
A travers une recherche picturale evoluant autour des formes figuratives et des textures, c'est d'abord et avant tout les correspondances emotives et les symboles qui m'interessent meme si l'imaginaire occupe toujours une place importante.
Comme nous vivons tous dans le meme univers, nous sommes confrontes a des experiences de vie similaires.
Celles-ci nous inspirent des reflexions portant sur des themes communs.
Ces themes et reflexions, j'en fais le sujet de mes toiles.
Je peignais et peints toujours par instinct, sensitivement et emotivement , et parfois les emotions sont si intenses que j'ai les larmes aux yeux...
Quand j'analyse mon processus de creation, je realise que je commence souvent avec en tete une ligne directrice; un sujet d'actualite, une emotion, un feeling etc. Puis , je prepare mon canevas, cre un fond, des textures, jeu de couleurs etc.C'est un premier contact avec ma toile. Ce faisant, je medite sur mon sujet (autant par l'esprit que par le croquis et la recherche symbolique,). Ca ne vient pas toujours facilement ; j'applique le pigment, efface , recommence, m'enerve, m'enrage , prends du recul, redessine...Cela prend plusieurs heures, voir jours avant que j'atteigne, ce que je dirais , une certaine fusion avec ma toile. Puis a un certain niveau de meditation, je deviens tres concentree et l'image se cre, mes idees se transposent en symboles correspondant au message que je veux livrer et a ma vision du monde. Je complete avec mes valeurs artistiques.Quand j'ai fini, c'est un feeling de liberation... J'espere ainsi rejoindre l'esprit du spectateur quel qu'il soit.


Diane Tremblay


.
Analyse faite par Oscar D'Ambrosio sur l'oeuvre de Diane Tremblay.

Oscar D'Ambrosio est journaliste, membre de l'Association brésilienne des critiques d'Art et est également auteur de « Les pinceaux de Dieu : vie et ouvrage du naïf Waldomiro de Dieu (Edition Unesp).

Diane Tremblay et le dynamique de la vie

Shakespeare a déjà écrit qu'il existe beaucoup plus entre le ciel et la terre que ce que l'esprit humain connaît. Parodiant la dramaturgie anglaise, on peut dire qu'entre le symbolisme et l'expressionnisme, il existe l'œuvre de la canadienne Diane Tremblay, qui est pleine de nuances et par laquelle défile une vision rapide de ses œuvres. Chacune d'elles est remplie d'éléments qui nécessitent une attention particulière.

Si le symbolisme est traditionnellement considéré comme le pendant artistique qui présume une certaine intention quant aux éléments qui composent une œuvre d'art et ce, dans le but de transmettre un message déterminé, l'expressionnisme, lui, est généralement vu comme une force motrice qui ressort de l'artiste, pleine de sentiments et étant le moins raisonnée possible.

Au croisement de ces 2 pendants, surgit l'œuvre de Diane. Elle y mélange une tendance vers l'irréalisme en utilisant principalement des images fantastiques et surprenantes. Par contre, contrairement à ce qui était prôné par Salvador Dali, on dénote dans ses toiles moins d'insouciance que le but d'atteindre un résultat esthétique bien déterminé.

Comme par exemple, la toile « The End of A Life » de 1999. Peinte après que Diane ait appris que sa mère souffrait d'un cancer, sa toile incluait le chiffre huit, qui selon elle, symbolise l'infini tout comme une main, qui y est représentée, et qui se réfère aux premiers signaux laissés par des humains dans les cavernes indiquant que le présent, le passé et le futur sont inter reliés à n'importe quel moment de la vie, en formes fluides qui outrepassent les barrières du temps.

L'existence serait justement la continuité entre ce qui a été fait, les actes présents de chacun et leurs conséquences futures. En ce sens, la peintre est privilégiée parce qu'elle s'inspire de diverses influences (passé), elle réalise son œuvre (le moment présent de sa création) et elle a la capacité d'en faire le point initial de nouvelles réflexions (laissant un testament pour le futur).

Née le 6 janvier 1957, à Chicoutimi, Québec, Canada, Diane Tremblay avoue avoir été le plus influencée par un professeur d'art, au niveau secondaire, qui étant lui-même peintre, a su lui faire découvrir le monde de Dali, du surréalisme, de Klint, de Munch ainsi que de l'expressionnisme en général.

Diane, membre d'une famille d'artistes, croit que l'influence la plus dominante reçue au cours de son enfance, fut celle de sa mère qui était sculpteure. Par la suite elle suivit des cours d'art à l'Université du Québec, dans sa ville natale et elle enseigna, elle-même, ce cours au secondaire à partir de 1979. Par contre, vers 1997, l'envie de se faire connaître professionnellement se fit plus forte que celle de diriger des travaux.

L'effet fantastique résulte de l'interaction des forces créées entre les images par la peintre. Des tons de vert, bleu et lilas se mélangent dans un effet fantastique marqué par la présence de diverses figurines féminines. Les cheveux longs de certaines d'entre elles évoquent la sensualité et le passage du temps.

Les différents éléments nous permettent, avec une vision élargie, de réaliser qu'à travers la peinture l'être humain recherche ses propres limites. La mort et la vie acquièrent de nouvelles connotations, se transformant en une espèce de mouvement continu, où la seule certitude est que l'art peut, en fait, contribuer à renverser des dogmes et construire un monde de quêtes qui, avec des artistes talentueux, se transforme en un univers de plaisirs esthétiques.

Dans le travail de Diane Tremblay, l'imagination expose un pouvoir infini de suprématie. Les symboles placés dans chaque toile représentent des images exprimant l'état d'un esprit, sa position devant un monde où tout est conçu dans une sphère au-delà du réel, essentiellement dynamique et transformatrice.


Dans la presse



news Diane Tremblay 2008

 

Diane Tremblay - in the news 14-4-2004
La peintre et sculpteure Diane Tremblay
a ?t? juge ? l'Expo-concours de La Prairie,
en novembre dernier. (Photo - Francis Higgins)


Le Reflet - Edition du 24 avril 2004
Francis Higgins: La Prairie - Diane Tremblay propose une r?trospective de sa carri?re de peintre au complexe Saint-Laurent ? La Prairie, jusqu'au 28 mai.

La r?sidante de Saint-Luc expose une vingtaine de ses ?uvres dans le hall. Elle les appelle ses «coups de c?ur», des toiles ? grand format qui repr?sentent diverses ?tapes de ses sept ann?es comme peintre. Les prix de ses tableaux varient de 350 $ ? 4 000 $.

Plusieurs styles de moulage et de papier m?ch? sont surexpos?s ? la peinture ? l'acrylique pour ajouter du relief. Par exemple, une ?uvre est orn?e de quatre visages entre trois dimensions. Une autre contient un collage de photographies prises deux semaines apr?s les attentats du 11 septembre 2001 ? New York.

«J'aime beaucoup l'acrylique parce que ?a s?che rapidement et les couleurs sont belles et vives, a-t-elle expliqu?. Je m'inspire de tout ce qui touche mes ?motions, la plan?te, les enfants. J'utilise beaucoup les symboles. Je travaille toujours de fa?on r?fl?chie, mes ?uvres ont une signification.»

Originaire de Chicoutimi, Mme Tremblay n'est pas ?trang?re ? La Prairie. En effet, elle a ?t? juge ? l'Expo-concours en novembre dernier. De plus, elle fait de la sculpture depuis de nombreuses ann?es.

L'artiste enseigne la peinture ? l'?cole secondaire Marcellin-Champagnat ? Iberville.

Il est possible de voir plusieurs de ces tableaux sur son site Web www.dianeart.com.



news Diane Tremblay recontre 2004

Diane Tremblay - in the news 14-4-2004


moi et la toile d'Helen._Mission accomplie














Quelques souvenirs et principaux evenements de ma carriere en tant qu'artiste

Diane Tremblay ,Fondation du premier C.A. de Art'O, cooperative artistique - 2002

Diane Tremblay , recipiendaire d'un premier prix pour la toile "11 septembre 2001".

Diane Tremblay recipiendaire d'un premier prix pour sa toile: Les petites fees.- 1998

Diane Tremblay posant fierement aupres de l'artiste Jean-Guy Barbeau qui fut son profeseur.

Diane Temblay premiere exposition aux Etats-Unis.

Diane Tremblay travaillant sur une sculpture - 1990

Diane Tremblay terminant "Les passages de la vie"' 2003





[ Mes Peintures | Mes Sculptures | Ma galerie 3D | Diane Tremblay | Mon encan | Liens Art| | Liens Art Spiritual | Livre d'arts spirituel | Sondage | Critiques | Mon Imprimeries | spiritual Imprimeries | Fantasy Imprimeries | Surrealism Imprimeries | Symbolism Imprimeries | Mon Forum | Mon e-mail | English|
| Mon nouveau site "FLASH" ]
Toutes les reproductions contenues dans ce site sont protégées par copyright. Diane Tremblay © 1997-2012